Le royaume du Nord

Forum de la guilde du royaume du nord
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lettre a ma reine

Aller en bas 
AuteurMessage
DR Livesey
Rebouteux boucher
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Lettre a ma reine   Lun 12 Fév - 19:28

(hrp je ne sais pas si je dois poster ici ou dans la partie ligue d'adept)


La nuit tombait doucement sur la taverne. C’était un de ces moments magiques presque calmes et silencieux ou les hommes n’ayant pas finis de cuver croisaient ceux n’ayant pas encore commencés à se vautrer dans l’alcool tous etaient etonnement calmes. Profitant de ses minutes bucoliques où toute son âme goûtait a la poésie de l’instant, il pris mon nécessaire à correspondance…



Ma chère Reine,

Je reprend la plume pour votre noble personne avec un plaisir tangible à vous imaginer alors que je caresse le vélin de ce parchemin. Cela me rend nostalgique de mon plus grand amour, Georgette, qui grâce à vous n’est plus que la deuxième plus jolie femme que j’ai rencontré...

Ma douce reine, je me vois au déplaisir de gâcher cette aimable correspondance, que j’aurais aimé n’être que pour glorifier vos grands exploits et louer votre beauté. Vous ai je déjà dit à quel point je vous trouvais exceptionnelle ?
Enfin peut être reprendrons nous cette conversation dans un autre courrier, ou devant un bon repas… qui sait…

Toujours est il, qu’en ce jour je me dois en tant que l’un de vos plus fervents sujets vous relater des faits d’autant plus graves qu’ils viennent de votre belle fille. En effet cette jeune personne que j’ai cru bon de prendre sous mon aile protectrice ( car je suis, en plus d’un grand savant , un grand altruiste) comme assistante est responsable d’un grand relâchement de la plus part des hommes de ce royaume, et pas seulement chez les paysans… malheureusement…

Du chef de la garde, votre trésorier, votre paladin en passant même par votre propre frère.. tous visitent l’infirmerie plusieurs fois par jours pour divers petits « bobo » et surtout faire la conversation à leur infirmière. D’ailleurs ils ne veulent que les mains plus ou moins « expertes » de la jeune fille. Je pense qu’une jeune personne de sa qualité risque d’allumer plusieurs passions. Cela risque de mal se finir.

Vous devez être bien placée pour savoir que les hommes perdent vite la tête devant une belle femme. En l’occurrence, Dame Favole n’a point votre force de caractère. Et je pense que vous n’ignorez pas que le soit disant sexe fort devient très faible lorsqu’il s’agit d’une jeune fille souriante.. mais aussi très chatouilleux lorsque les attentions de la damoiselle ne sont guère exclusives.

De plus la charmante enfant, bien que récemment veuve d’un de vos chère fils, à du mal à se remettre de son chagrin. De ses confessions, elle aimerait bien reprendre des noces au plus vite. Elle a peur que la déchéance ne la guette si elle ne trouve pas au plus vite un époux. Par pitié, ses confidences m’ont beaucoup émues, la pauvre enfant pleurait tellement, ne lui dite pas que c’est moi qui ai trahit ses souhaits les plus intimes.. Elle m’a fait jurer de ne point aller vous en parler de peur que vous ne preniez mal sa requête et par pudeur très certainement. Mais je ne puis fermer les yeux sur tant de détresse.

C’est pourquoi je me fais pas seulement la voix d’un peuple, mais aussi d’une ravissante veuve, que le célibat pèse de plus en plus.

Les larmes perlant déjà à mes yeux à cause du souvenir de ce cœur si seule, j’espère que très bientôt vous nous ferez le bonheur d’annoncer les noces de Dame Favole. Je suis sure que vous trouverez bien dans vos proches un homme capable de perdre soins d’elle, de l’écouter et la rendre heureuse comme elle le mérite…

Je suis sure que cette lettre atteindra votre cœur et que vous saurez rendre le sourire à ma chère assistante..

Ma dame.. Je vous prie d’agréer mes plus sincères sentiments, à très bientôt de vous lire ou de vous voir.

Votre très dévoué Dr Livesey


Avec un sourire rendu presque démoniaque par la lueur des bougies… Le Dr cacheta la missive et la confia à un messager avant de finir sa bouteille tout en chantonnant une chansonnette aprise sur un bateaux pirate… Yo ho, yo ho, a pirate's life for me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lettre a ma reine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Nord :: Place Public de Winterfell :: La place public-
Sauter vers: